• B. Goudiaby

Omar Pène lauréat de l'Académie Charles Cros à Lyon.


Ce jeudi 10 mars a lieu lieu au musée des confluences de Lyon la cérémonie de remise de prix à des créateurs, des écrivains et bien entendu à des musiciens pour leur engagement en faveur d’une cause, de leur originalité dans le style et leur confirmation dans leur carrière et domaine. C’est ainsi que le prix “Coup de cœur” pour la World music rencontre la voix toujours talentueuse de celui que la jeunesse de son pays appelle affectueusement “Baay Pène”.

L'Académie de Charles Cros a été créé en 1947 par un groupe de critiques et de spécialistes du disque. Depuis 75 ans, l'Académie se met au service de la création, du soutien au développement des carrières d'artistes. Une ambition partagée, inscrite dans une logique citoyenne: celle de passeur, qui fait connaître héritages et créations, met en partage des patrimoines culturels immatériels et favorise la diversité des imaginaires.


La carrière de Omar Pène, aujourd'hui ce monument a démarré timidement. De plus à l’origine, il ne se destine pas à la musique et rêve plutôt de football. C’est en 1972 que Baïla Diagne à la recherche d’un lead vocal pour le “Kadd Orchestra” le prit sous son aile. Plus tard le public dakarois et sénégalais ensuite découvrit le légendaire Super Diamono.

A travers ce dernier opus “Climat” qui structure davantage sa musique autour de ses engagement, Pène continue à contribuer à la transformation de la scène musicale sénégalaise et à faire découvrir ses chansons au monde avec ses fidèles sonorités riches mélangeant Mbalakh traditionnel, Blues, Jazz et ou encore musique latine.

La muse de l’artiste il faut la chercher partout dans les faits de société, le vécu personnel et même dans son enfance. En abordant des grandes questions de notre époque, comme la pauvreté, les rapports humains ou encore la crise climatique, la légende s’impose chaque fois un peu plus comme porte parole et artiste hors-pair.


L’idole de jeunes qui porte fièrement son titre d’ambassadeur des étudiants n’a pas cacher son plaisir à la fin de la cérémonie, de s’entretenir avec les quelques étudiants présents à la cérémonie.

Merci de nous laisser votre avis dans un esprit de respect de l'autre.
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle